ACRYLIQUE : Fibre synthétique offrant une excellente résistance au soleil et aux produits chimiques. Imitant la laine, l’acrylique est douce, chaude et volumineuse.

ALPAGA : Du nom du mammifère, proche du lama. Fibre de très haute gamme, plus douce, plus chaude, plus résistante que la laine de mouton.

ANGORA : Fibre prélevée sur un lapin domestiqué à cet effet. Appartenant à la catégorie « poils nobles », l’angora est si fin qu’il doit être mélangé à d’autres fibres pour ne pas tomber des vêtements. Poil très doux et chaud du fait de sa finesse, l’angora a une apparence duveteuse.

CACHEMIRE : Duvet de chèvre de Mongolie et de l’Himalaya. D’une finesse incomparable, cette fibre est légère, moelleuse et chaude, propriétés qui la placent dans la catégorie « poils nobles » et en font l’une des fibres les plus chères du marché.

LAINE : Fibre naturelle animale, qui offre une bonne protection contre le froid, et dont la capacité d’absorption offre un confort sans sensation d’humidité en cas de transpiration. Sa douceur dépend de la finesse de la fibre, donc de l’animal dont elle est issue. La laine d’agneau est la plus douce, avec la laine de mérinos. Mélangée à des fibres synthétiques comme le polyester, l’acrylique ou le Nylon, elle gagne en facilité d’entretien et en durabilité, à condition de rester la fibre majoritaire.

LAINE MERINOS : Laine la plus fine, issue d’une race de moutons développée en Espagne dès le XIVe siècle.

LAINE VIERGE : Laine qui provient d’agneaux ou de moutons vivants et en bonne santé. Par opposition à la laine morte, ou la laine abattue.

LAMBSWOOL : Appellation universelle de la laine de mouton.

LIN : Fibre végétale utilisée depuis des millénaires. Les fibres de la plante sont arrachées, peignées puis filées. Plus rigide que le coton, le lin est également plus lisse. Il est très frais à porter, d’une grande capacité absorbante, ce qui en fait la matière idéale pour un vêtement d’été. Mélange possible avec le coton, pour un aspect moins froissé.

LUREX : Fibre métallique manufacturée. On l’utilise pour produire un effet métallisé.

MICROFIBRE : Fibres très fines, manufacturées permettant la composition de tissus fins, souples, et compacts.

MOHAIR : Poil de la catégorie « noble », issu de la chèvre angora. Long et légèrement lustré, il permet la fabrication d’un lainage épais et mousseux, qui ne feutre pas facilement. Cette laine associe pouvoir isolant thermique (du froid comme du chaud !) et très grande légèreté.
Le KID MOHAIR ou BABY MOHAIR est le poil provenant de la 1ère tonte des chevreaux, d’où sa grande douceur.

NYLON ou POLYAMIDE : Fibre composée de polymères synthétiques ; elle est flexible et très résistante.

POLYESTER : Fibre manufacturée synthétique. Utilisé en mélange avec d’autres fibres (laine, coton, viscose et Modal), il est isolant, absorbant, facile d’entretien, et présente la meilleure résistance à la chaleur de toutes les fibres synthétiques.

SOIE : Fibre naturelle d’origine animale, la soie est issue des cocons des larves d’un ver. A l’état de chrysalide, il sécrète des filaments protecteurs qui, une fois dévidés, peuvent être filés. Sauvage, la soie est irrégulière et ses filaments sont apparents. La soie de culture offre un toucher souple et lustré, une finesse et une élasticité peu communes. Les deux variétés protègent aussi bien du froid que du chaud. Bien que fréquemment employée pure, la soie peut être mélangée à toutes les fibres employées dans l’habillement. Entretien délicat.

TENCEL : Matière viscose à base de Lyosel, une pâte de bois. D’origine naturelle, cette nouvelle fibre est solide, absorbante et confortable.

VISCOSE : Matière première naturelle à laquelle on a appliqué un procédé chimique. La viscose est une fibre douce, confortable et très absorbante.